Les pâtes

Des pâtes blanches…

Il en existe de multiples formes.

Historiquement, les plus anciennes sont les nouilles de Chine (-2000 avant notre ère), mais leur version italienne a largement investi nos assiettes.

Qu’importe la forme ou l’origine, nouilles chinoises et pâtes blanches classiques ont toutes deux des compositions nutritionnelles proches :

Composition moyenne des pâtes et nouilles
(en moyenne pour 100g cru)
Energie 349 kcal
Protides 10g
Matières grasses 1g
Glucides 75g
Fibres 3.5g

 

Ainsi, il s’agit d’aliments riches en glucides complexes, permettant un apport correct d’énergie aux organes vitaux, avec un apport intéressant en protéines végétales.
Pour ce dernier point, dans le cadre d’une alimentation végétarienne par exemple, il faudrait les coupler avec des légumes secs (voir l’article sur l’alimentation végétarienne).

L’apport en fibres n’est pas à négliger, mais cela ne remplacera pas les fibres des légumes et des fruits.

A noter également que les pâtes blanches ont un index glycémique élevé, du fait de l’utilisation du broyage dans le procédé de fabrication.
C’est peut être l’une des origines de leur « mauvaise réputation », notamment dans les objectifs de perte de poids.
Pourtant, bien utiliser dans un bon équilibre alimentaire, elles peuvent être d’excellents féculents !

 

… aux pâtes nouvelles

Malgré cela, les industries agro-alimentaires ont décidé de prendre le devant en inventant de nouveaux types de pâtes.
Dîtes au-revoir à la semoule de blé dur et souhaitez la bienvenue aux légumineuses !

Le principe est de broyer les légumineuses (lentilles, pois chiches etc) et de les transformer sous forme de pâtes classiques.
L’argument phare est d’ailleurs l’utilisation de ces légumineuses.

Dans ce cas, comparons des pâtes aux lentilles corail avec la composition nutritionnelle de vraies lentilles corail :

Pâtes aux lentilles corail
(en moyenne pour 100g cru)
Lentilles corail
(pour 100g cru)
Energie 334 kcal 328g
Protides 26g 27.7g
Matières grasses 1.7g 0.8g
Glucides 50g 44.9
Fibres 7.6g 15.4g

 

De cette comparaison, nous en déduisons que les quantités de nutriments et d’énergie sont similairement les mêmes.
Logique, car les pâtes aux lentilles corail sont composées à 100% de farine de corail.

Les seules différences, en dehors de la forme qui peut être plus plaisante pour les personnes n’aimant pas les lentilles, se situent au niveau des fibres et de l’index glycémiques.
En effet, mêmes si l’apport de fibres dans ces pâtes ne sont pas négligeables, celui des véritables lentilles est plus importante.
Cela s’explique par le fait que le broyage fait sur les lentilles pour obtenir la farine de lentille impliquée dans la fabrication des pâtes va broyer également les fibres et donc réduire leur quantité.
De même, ce broyage va augmenter l’index glycémique du produit final.

En revanche, si on compare les pâtes blanches et les pâtes aux lentilles, nous nous rendons compte que :
– les pâtes blanches sont plus riches en glucides complexes (cela peut influencer la portion dans l’assiette)
– les apports en fibres et en protéines sont plus importants dans les pâtes aux lentilles
– l’index glycémique devrait être moins important dans les pâtes aux lentilles

 

Lesquelles utiliser ?

L’idéal est de jouer sur la variété, alterner entre les différents types de pâtes.
Cependant, notamment selon votre objectif et votre état de santé, certaines pâtes peuvent plus intéressantes que d’autres (les pâtes aux lentilles peuvent être plus intéressante dans le cadre d’un diabète, mais à restreindre dans le cas de diverticules intestinales.

Quoiqu’il en soit, il ne faut pas oublier que, peu importe le type de pâtes, il s’agit de féculents qui doivent être complétés par d’autres groupes alimentaires pour obtenir un bon équilibre alimentaire.

Si vous avez des questions ou souhaitez rééquilibrer votre alimentation, vous pouvez me joindre au 06 66 39 51 06 ou en remplissant le formulaire suivant:

Numéro de téléphone*

*obligatoire

Fermer le menu