Diabète

Définition du diabète

Le diabète se définit par un état d’hyperglycémie (concentration élevée de glucose dans le sang) chronique, due à une insuffisance de la sécrétion et/ou de l’action de l’insuline.

Le diagnoctic de diabète est posé si la glycémie à jeun est supérieure ou égale à 1,26 g/L à deux reprises.

Il existe trois types de diabète:

– le diabète de type I: il est dû à la destruction d’au moins 80% des cellules bêta au niveau du pancréas. Ces cellules étant responsables de la sécrétion d’insuline qui permet de diminuer la glycémie, cela entraîne une hyperglycémie chronique.

– le diabète de type II: il n’y a pas destruction des cellules bêta comme précédemment, mais un trouble de la sécrétion d’insuline par ces cellules couplée à une résistance des autres cellules à l’action de l’insuline.

– le diabète gestationnel: c’est le seul diabète réversible, ce n’est donc pas une pathologie chronique.

Diététique de la personne diabétique

La nutrition adaptée de la personne diabétique va fortement ressembler à l’équilibre alimentaire de tout à chacun, à la différence près qu’il faudra être davantage vigilent quant à l’alimentation, car les conséquences cardiovasculaires du diabète sont bien réelles.

Les principales caractéristiques sont les suivantes:

– un apport énergétique adapté en fonction de la nécessité d’une perte de poids ou non (dans le diabète de type II, il y a souvent l’observation d’une surcharge pondérale)

– un apport en glucides (notamment complexes) régulier.

Cela évitera les hausses et baisses importantes de la glycémie.

A noter qu’une insuffisance de glucides entraîne l’apparition d’une néoglucogenèse, autrement dit la fabrication de glucoses à partir de lipides et d’acides aminés, pouvant entraîner, entre autres, beaucoup de fatigue.

De plus, des aliments glucidiques à IG bas peuvent être consommés pour limiter l’augmentation de la glycémie après le repas (pour les plus curieux, je vous invite à vous reporter à l’article traitant des IG (index glycémique)).

– un apport en fibres suffisant pour diminuer la hausse de la glycémie après les repas en diminuant l’IG du repas.

Exemples de menus adaptés à la diététique des personnes diabétiques

Menu 1

Menu 2

Petit déjeuner

Muesli (80g)

Fromage blanc

Pomme

Pain complet (80g)

Beurre doux

Salade de fruit frais avec deux petits suisses

Déjeuner

Filet de veau (100g)

Lentilles (300g)

Carottes (200g)

Yaourt

Compote de fruits

Sandwich composé de:

– 1/3 de baguette aux céréales

– 2 tranches de jambon

– tomate et laitue

– emmental (20g)

– mayonnaise (20g)

Pomme

Dîner

Salade composée de:

– saumon (100g)

– quinoa (250g)

– concombre (80g)

– laitue

– sauce vinaigrette

Fromage blanc

Melon

Entrée de crudités (tomate, concombre, laitue, radis) avec vinaigrette

Blanc de poulet (100g)

Haricots rouges (150g)

Riz complet (150g)

Fromage balnc avec des fraises (250g)

Ces exemples de menus sont basés sur l’équilibre alimentaire et permettent tous une alimentation apportant, entre autres choses, des féculents à IG bas ou modéré et une richesse en fibres pour un apport énergétique d’une moyenne de 2000 kcal.

Si vous souhaitez des menus personnalisés en fonction de vos goûts, de votre rythme de vie et de vos objectifs personnels, vous pouvez les demander à travers une consultation diététique au 06 66 39 51 06 ou via ce formulaire:

Numéro de téléphone*

*obligatoire

Fermer le menu